mediacongo.net - Publireportage - Projet Multisectoriel Nutrition Santé de l’Enfant » « PMNS » dans le cadre du Projet de Développement du Système de Santé (PDSS)



Retour PUBLIREPORTAGE : Ouvrages

Projet Multisectoriel Nutrition Santé de l’Enfant » « PMNS » dans le cadre du Projet de Développement du Système de Santé (PDSS)

Projet Multisectoriel Nutrition Santé de l’Enfant » « PMNS » dans le cadre du Projet de Développement du Système de Santé (PDSS) 2019-05-13
Ouvrages

RESUME EXECUTIF

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) prépare, avec le soutien financier et technique de la Banque mondiale, le Projet Multisectoriel de Nutrition et Santé de l’Enfant (PMNSE) pour un montant estimé à 400 millions de dollars américains sous forme d’un Don de l’IDA et sera exécuté pendant cinq ans.

L’objectif de développement du Projet (ODP) consiste à améliorer l’utilisation des interventions nutrition-spécifiques et nutrition-sensible de haut impact dans les provinces du Kasaï-Central, du Kasaï, du Kwilu et du Sud-Kivu. Cet objectif de développement est en phase avec les priorités nationales déclinées dans les documents stratégiques, et vient compléter les initiatives en cours de conduites par le Gouvernement et Partenaires Techniques et Financiers. 

Le Projet va se focaliser sur un appui direct et holistique à travers des interventions communautaires visant les ménages vulnérables (Nutrition communautaire, sécurité alimentaire, santé, éducation, eau, hygiène et assainissement et   institutionnelles à travers l’expansion du PBF.  A cet effet, il soutiendra spécifiquement : (1) un meilleur accès à des services de base de qualité (santé, éducation, extension agricole, filets sociaux) ; et (2) un renforcement ciblé des capacités des autorités centrales, provinciales et locales dans la coordination de la réponse multisectorielle.
Les bénéficiaires directs ciblés par le projet sont : (i) les enfants de moins de 5 ans ; (iii) les femmes enceintes et les femmes allaitantes. (ii) les apprenants des établissements scolaires ; 

La mise en œuvre du projet se fera à travers les composantes ci-après.

  • Composant 1 : Améliorer la Prestation des Interventions Communautaires et pour les Changements Sociaux et de Comportement
  • Composante 2. Améliorer l’offre de services et l’achat stratégique
  • Composante 3 : Pilotage de la démonstration de Convergence
  • Composante 4. Renforcement des Capacités et de Gestion de Projet
  • Composante 5 :  Composante d’Intervention d’Urgence (CERC) 

La mise en œuvre du projet est soumise aux exigences des Normes Environnementales et Sociales (NES) de la Banque mondiale suivantes : NES N° 1. Evaluation et gestion des risques et effets environnementaux et sociaux, NES N°2. Emploi et conditions de travail, NES N°3. Utilisation rationnelle des ressources et prévention et gestion de la population, NES N°4. Santé et sécurité des populations, NES N°6. Préservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles biologiques, NES N°7. Peuples autochtones/Communautés locales traditionnelles d’Afrique subsaharienne historiquement défavorisées, NES N°8. Patrimoine culturel et NES n°10. Mobilisation des parties prenantes et information.

Pour répondre aux exigences de ces normes, plusieurs documents ont été élaborer :

  • un Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) ;
  • un Cadre Politique de Réinstallation (CPR) ;
  • un Plan de Gestion des Déchets biomédicaux (PGDBM) ;
  • un Plan d’engagement environnemental et social (PEES) ;
  • un Plan d’engagement  des Parties Prenants (PEPP) ;
  • Procédure de Gestion de la Main d’œuvre ;
  • un Cadre de  Planification en faveur des Populations Autochtones (CPPA) (ce présent document)

C’est dans ce cadre que le PDSS, unité de Gestion du Projet Multisectoriel de Nutrition et Santé de l’Enfant (PMNSE) a sollicité l’appui d’un consultant pour la réalisation du Cadre de Planification en faveur des Populations Autochtones (CPPA) qui est une exigence de la NES n°7. Peuples autochtones/Communautés locales traditionnelles d’Afrique subsaharienne historiquement défavorisées du Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque mondiale. En effet, il est impératif, pour les projets se réalisant dans un territoire où sont présentes des populations autochtones, de formuler et de mettre en œuvre un Cadre de Planification en faveur des Populations Autochtones (CPPA). 

L’objectif principal de ce CPPA consiste à s'assurer que le Projet Multisectoriel de Nutrition et Santé de  l’Enfant (PMNSE) en République démocratique du Congo (RDC) : (i) obtient un large soutien de la part des populations autochtones à l’issue d’un processus préalable de consultation libre et informée, (ii) respecte pleinement la dignité, les droits de la personne, l’économie et la culture des populations autochtones, et (iii) offre aux populations autochtones (PA) les retombés et bénéfices du projet en termes de programmes de prévention de la malnutrition de façon culturellement adaptée.

01. Cliquez ici pour télécharger le Rapport final PEPP (SEP) - format PDF

02. Cliquez ici pour télécharger le CGES (ESMF) PMNSE - format PDF

03. Cliquez ici pour télécharger the Child Nutrition LMP DRAFT - format PDF

04. Cliquez ici pour télécharger le CPPA (IPPF) PMNSE - format PDF

05. Cliquez ici pour télécharger le CPPA (IPPF) PMNSE - format PDF

06. Cliquez ici pour télécharger The DRC Child Health ESCP (PEES) - le format PDF

07. Cliquez ici pour télécharger le PGP REVUE ant-bil - format PDF


PDSS-PMNS
right
ARTICLE SUIVANT : " Les femmes de Pakadjuma" par Anges Adihe Kasongo
left
ARTICLE Précédent : Projet de Réduction du Risque de Famine et de l’Amélioration de la Nutrition dans la Région du Kasaï (PRRF)