Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

Coup d’Etat raté : le Sénat appelle les Congolais au « sursaut patriotique »

2024-05-22
22.05.2024
2024-05-22
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/05-mai/20-26/Pascal_Kinduelo_president_bureau_age_du_senat_24.png -

Pascal Kinduelo, président du bureau d’âge du Sénat

Le bureau provisoire du Sénat a appelé les Congolais « au sursaut patriotique », pour décourager toute tendance à la fragilisation de la République démocratique du Congo, dans un communiqué relatif à sa réaction à la tentative de coup d’Etat parvenu mardi 21 mai 2024 à l’ACP.

« Le Sénat en appelle au sursaut patriotique des fils et filles du pays, afin de décourager tout élan manifeste de fragilisation des institutions de la République démocratique du Congo », a-t-on lu dans ce document.

La Chambre haute en a également appelé, à travers son bureau provisoire, « au soutien aux efforts sans cesse consentis par le président de la République dans la pacification du pays et le maintien de la concorde nationale ». Elle a, en outre, exprimé « toute sa compassion aux familles des victimes de cette barbarie ».

Le Sénat a par ailleurs formulé, dans ce communiqué signé par Pascal Kinduelo, président du bureau d’âge, « le vœu de voir se pérenniser les efforts des Forces de Défense et de Sécurité fournis pour faire échec à ce genre d’actions anti-patrie ».

La Chambre des sages a enfin félicité ces forces « qui ont fait preuve de bravoure face à cette tentative de déstabilisation du pays ». Dimanche à l’aube, une cinquantaine d’individus armés dotés des drones et d’appareils de brouillage des communications avait attaqué la résidence du député national Vital Kamerhe, abattu deux de ses gardes, avant d’investir le Palais de la nation, l’un des bureaux du président de la République.

Ils ont été neutralisés par les renforts des forces de défense et de sécurité, qui ont immédiatement maîtrisé la situation. Dans cette « tentative de coup d’Etat étouffée dans l’œuf », selon le général-major Sylvain Ekenge, porte-parole de l’armée nationale, des « Congolais et des étrangers » sont impliqués.

 

 


ACP / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
1639 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 22.05.2024 à 13:47
Pour cette chambre noire tout commence mal. Tenez comment voulez-vous, que le jour du drame, Kamerehe et Kazadi, des gens qui devraient donner le sens patriotique au pays se soient trouvés dans un concert dite de prière de l'escroc Mbiye ? Nous pensons que seulement, ce régime qui est capable d'amener son peuple au drame. Mais ce communiste qui disait " la religion est l'opium du peuple " ne pensait il pas au peuple congolais ? Dans une période non suspecte. Nous pensons que lui était en contact avec le bon Dieu ,ce monsieur était avec le bon Dieu prémoniteur, comme Mbiye avec ce régime de Tshilombo. Maintenant s'il y'a eu un groupe qui en a profité pour chanter pour le retour de Kabila, et d'autres acteurs, sans incident. Cela n'est il pas une certaine maturité et prise de conscience du peuple, ? Heureusement. Parceque une simple bagarre, coup de feu, pouvait se transformer en drame par bousculade eecc. Mais au fond, il n'y avait pas de tentative de coup d'état, la chose la plus importante à retenir.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
BIBI @GR3UJ9N   Message  - Publié le 22.05.2024 à 13:31
On dirait qu'Il n'y a pas eu tentative de coup d'état . C'est plutôt, peut-on dire, une forme de règlement de compte. "L'autre" en a eu marre que les inessentiels court-circuitent impunément tout processus relatif au monde des affaires. Lui aussi étant de ce monde là, se trouve souvent coincé dans ses activités. Alors, il a voulu rappeler l'un des chefs de bande des voleurs à l'ordre. C'est pourquoi il voulait signifier ses inquiétudes à cet ex-taulard en cravate qu'est Vital KAMERE d'une façon autrement musclée. S'il avait l'intention de faire un coup d'état, il allait chercher à viser la bedaine du chef-suprême des "mafiosi ", mais les BATOMBOKI étaient loin de sa résidence.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @47Y8LBI   Message  - Publié le 22.05.2024 à 10:29
Ils ne se sont pas levés pour la défense de leurs droits et vous pensez qu'ils vont se lever pour la défense de vos acquis ? Mangez-vous entre vous ! Vous avez consciemment assassiné notre démocratie, alors apprenaient à nager en eaux troubles.

Réagir

5
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Assemblée nationale : l'élection et l'installation du bureau définitif prévues mercredi 22 mai
left
Article précédent "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

Les plus commentés

Politique Assemblée nationale : les députés ont 30.000$ à chacun pour investir le gouvernement Suminwa (Crefdl)

11.06.2024, 15 commentaires

Afrique RDC-Rwanda : la feuille de route franco-américaine privilégie une solution négociée

11.06.2024, 10 commentaires

Politique FELIX TSHISEKEDI : ENTRE ÉTERNITÉ AU POUVOIR ET MAINTIEN DE L’ETAT NATION

11.06.2024, 8 commentaires

Provinces Tuerie à Beni : pour Fayulu, le pays est « victime de l’impuissance et de l’irresponsabilité d’un pouvoir illégitime à Kinshasa »

11.06.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance