Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Sur le net

Calendrier électoral: réactions en chaine sur Twitter

2017-11-06
06.11.2017
Politique
2017-11-06
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/6-12/nangaa-corneille-publication-ceni.jpg -

A l’issue de la publication du calendrier électoral par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), plusieurs acteurs politiques et de la société civile sont montés au créneau pour donner leur avis au sujet de ce calendrier sur la Twittosphère.

Après un conciliabule de 2 jours, la CENI a publié, ce dimanche 06 novembre 2017, le calendrier sur le déroulement des élections présidentielles, législatives, provinciales et communales.

Outre la date du 23 décembre 2018 pour les élections combinées de la présidentielle, des législatives et des provinciales, rendue public par la CENI, figurent les dates suivantes pour les autres scrutins :

  • Mercredi 6 mars 2019 élections senatoriales.
  • Lundi 18 mars 2019 élection des gouverneurs et des vice-gouverneurs
  • Dimanche 22 septembre 2019, élection des conseillers communaux et des secteurs
  • Mercredi 4 décembre 2019, élection des conseillers urbains, bourgmestres et des chefs de secteurs.

Mais loin d'apaiser les esprits, ce calendrier, pourtant tant attendu, fait déjà l'objet de diverses prises de position dont certaines très virulentes en provenance de l’Opposition.

Ainsi, dans un communiqué de Presse, publie sur son compte Twitter, Delly Sesanga d'Envol considère que « ce calendrier manifeste un manque de volonté politique d'organiser les élections afin de sortir le pays de la crise » et fait par ailleurs savoir son rejet de la CENI. Car selon lui, la « CENI s'est illustrée une fois de plus par son manque d'indépendance et a perdu toute légitimité pour assurer l’organisation des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées en RD Congo. »

Point de vue que partage le président du Rassop, Felix Tshisekedi, puisqu’il déclare « Ne plus reconnaître ni la Ceni, ni le régime », et appelle les congolais à la désobéissance civile. « Peu importe la Ceni. Son calendrier sonnera le glas de ce régime malfaisant. Préparez-vous, Congolais, l'heure est venue de chasser J.Kabila », annonce-il sur son compte Twitter.

Mot que reprend pour sa part Martin Fayulu, de l’Ecide, qui affirme que la publication du « calendrier de La CENI est un non-événement pour nous. » Et demande « au Peuple de se préparer à appliquer l'art. 64 ». « Cette comédie a assez duré. Kabila doit partir ! », Ajoute-t-il.
Même son de cloche chez certains acteurs sociaux comme La Lucha RDC qui rejette le calendrier et ne reconnaît plus les autorités tout en appelant désormais aussi à la désobéissance civile.

Pour d’autres acteurs de l’opposition, ce calendrier est un affront au peuple congolais. Ainsi Mme Eve Bazaiba du MLC, qui considère que « Nangaa "et ses maitres" joue avec le feu! » car « il défie le peuple Congolais ! »

Même son de cloche à l'Alliance Pour le Progrès du Congo (APC), d’Henriette Wamu‏ qui a déclaré que « [Corneille] Naanga a publié un calendrier irréaliste. C'est de la provocation et un manque de respect à l'égard de notre peuple.»

Propos repris par Augustin Kabuya qui a estimé sur la radio Top Congo FM que « ce que Nangaa vient de faire [publication du calendrier électoral]ce n’est qu’une provocation du peuple ». Le secrétaire national à la communication de l’UDPS exige le départ de tout le bureau de la CENI « à qui nous n’accordons pas notre confiance. »

M. Kabuya estime que son parti n’est pas concerné par « cette distraction qui n’a rien à voir avec ce qu’attend la population ». « Même si Nangaa nous dit que demain il y a élection, on ne peut pas lui faire confiance. C’est quelqu’un qui roule pour Monsieur Joseph Kabila, il faut tout pour le maintenir au pouvoir. Il n’est pas prêt pour organiser les élections que nous attendons », a-t-il renchérit.

Cela dit, tout le monde n’est pas de l’avis de l’opposition et de ces critiques acerbes vis-à-vis de ce calendrier. Ainsi, du côté du CNSA et de son président, Joseph Olenghankoy, on se félicite sur les réseaux sociaux de la « publication d'un calendrier consensuel et réaliste par la CENI ».

Et au PPRD, Henri Mova Sakanyi, le Secrétaire Général du parti, considère, sur son compte Twitter,  ce calendrier comme « un grand bond en avant » qui va « nécessité l'implication de tous les acteurs » en vue des élections prochaines.

Enfin, Aubin Minaku, le Président de l'Assemblée Nationale et S.G de la Majorité Présidentielle a écrit que « le décor est planté » place désormais aux élections !


mediacongo.net / Top Congo FM
C’est vous qui le dites : 30 commentaires
8533 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
PEUPLES CONGOLAIS IL EST TEMPS POUR NOUS D ICI LE 15 NOUS DEVONS TOUS ETRE DANS LA RUE PACIFIQUEMENT ILS VONT PARTIR .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le peuple RD-Congolais a longtemps souffert, et il se fait pas voir a l'horizon une solution miracle. A moins que Dieu en decide autrement...Pourquoi ne pas se mettre au travail (partis politiques, societe civile et forces vives), se preparer consequamment en surveillant de pres tout eventuel derapage conformement a l'esprit des accords de la Saint Sylvestres par lesquels jurent la MP, et ne reagir spontanement que si derrapage il yaura,....ou a defaut, etre ainsi quand meme prepare pour les elections. Cela mttrait la MP, lUA et la communaute Internationale, chacune devant ses responsabilites. Une annee, c'est pas une eternite....on a attendu,.. certes la fin est proche.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Chers Compatriotes,observons les signes precurseurs de ce boum. Nikky a parle de 2018, et tres vite un calendrier 2018 est publie. Ca doit avoir ete une instruction de l'Administration Trump. Et aussi, une cle pour esperer encore a un secour financier. Somme toutes, rien ne peut changer ce point de vue, si ce n'est un reel soulevement populaire. Or, a la lumiere des reactions, ce soulevement qui devait etre spontanne n'est pas arrive,...et vraisemblablement il ne viendra pas, car tous et chacun en connait l'issu. A suive svp....

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le moment le plus difficile à l'école , c'est la période des examens . Les plus intelligents sont heureux, les moins préparés, les sauts, les idiots, passent leurs temps d'immaginer comment éviter ces examens, sans etre buser.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Vous avez demande le calendrier electoral comme ci c'etait ce calendrier allait assouplir notre misere..et voila le calendrier vient encore ajouter le stress a notre vie...Le Rassemblement et MP s'enfoutent de notre souffrance..Bino batu ya batu pe bozali kobomisa biso..Arretez de les soutenir afin qu'ils redeviennent a la raison.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Je trouve que les trois institutions-CENI,CNSA et GVNMt -se sont reunis et produit cette feuille de route pour sortir le pays de ses ennuis(=les elections/RDC enfin).Le peuple congolais devrait se feliciter pour ceci: la volonte d'aller aux elections est maintenant chronometrer ET le budget y afferant disponibilisé.? Je demande aux pasteurs/eveques/Pretres d'apprendre a ces jeunes politiciens entassés dans l'opposition de se calmer et de travailler sur les vrais enjeux de la Republique et son developpement. Le peuple veut les elections dans la paix, et non les elections dans le feu/sang, qu'on le sache bien. Merci

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le décor est planté oui pour que nous vous foutions dehors. Olenghankoy, comment peux tu devenir ainsi la vassal de Kanambe? Qu'est ce qui t'arrives, tu as pactisé avec le diable, que t'a t'il promis? C'est vraimet malheureux les girouettes politiques dans notre pays, mais tu seras bientôt balayé avec ton nouveau maitre, politiquement tu es fini! En ce qui concerne ce calendrier de merde, c'est un non évènement car le 31/12/2017 au plus tard Kanambe ne sera plus au pouvoir, people levons nous et chassons les! To TELEMA EKOKI!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Coup de théatre, metteur en scène CI, kabila sans souci, Sonzo kamerhe, Kwedi corneille nangaa, mende ebale mondiale, doudou tshisekedi, mabele eve bazaiba, compléter la suite

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Reflechissons un peu: De ma part en analysant la rapidite dans laquelle la CENI vient de produire ce calendrier sur fonds de declarations de Nikky Haley, il est claire que si cette Dame demandait les elections au 1er trimestre 2018 le calendrier electoral en tiendrait compte. Seulement parce que sa position n'etait pas tranche et qu'elle a parlait de 2018, les sanguinaires se tiennent sur l'annee 2018 et c'est vraiment la fin de 2018.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pourquoi on ne regarde que sur les dates ? C'est quoi le mode de scrutin que Nangaa retient ? Son magique semi-electronique non ? Ce qui veut dire une prevision des elections de nom. En tant que peuple, sans etre fataliste, je sais qu'ils vont nous y contraindre. Faisons ceci : eveillons nos esprits, allons voter en eliminant un a un ces criminels de la MP en commencant par la presidence de la republique jusqu'au conseiller territorial. Ils ne sont pas prets a changer, le systeme pour eux c'est l'interet personnel, le pays ne compte pas pour eux.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Nous sommes naifs peuple congolais ! raison pour laquelle le bureau d"étude de MP nous fait de ne porte quoi ! meme si tu a peur de mourir dans des manifestation pour réclamer un droit légitime , sache que avec ce pouvoir en place de kabila , tu mourras pauvres et ta génération sera sacrifiée ! MOBILISONS NOUS § N'ATTENDONS PAS LE 31 DÉCEMBRE § CELUI QUI VEUT LA PAIX PRÉPARE LA GUERRE ! Les ennemis du peuple ne lâcherons jamais ce pouvoir

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
SUIVONS L'EXEMPLE DE BURKINAFASO ET DE LA TUNISIE. N'ATTENDONS PAS LE 31 DECEMBRE 2017. TELEMA EKOKI ET LUCHA DONNEZ LE MOT D'ORDRE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Reflechissons un peu: De ma part en analysant la rapidite dans laquelle la CENI vient de produire ce calendrier sur fonds de declarations de Nikky Haley, il est claire que si cette Dame demandait les elections au 1er trimestre 2018 le calendrier electoral en tiendrait compte. Seulement parce que sa position n'etait pas tranche et qu'elle a parlait de 2018, les sanguinaires se tiennent sur l'annee 2018 et c'est vraiment la fin de 2018.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Coup de théatre, metteur en scène CI, kabila sans souci, Sonzo kamerhe, Kwedi corneille nangaa, mende ebale mondiale, doudou tshisekedi, mabele eve bazaiba, compléter la suite

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Les occidentaux doivent laisser notre pays libre, ce pays appartient au congolais et non aux occidentaux, jusque là nous ne savons pas la personne qu'on doit chasser, je souhaiterais qu'on puisse caillasser MONUSCO et les occidentaux, car ce sont eux qui ont vrai semeur de désordre au Congo, ils sont là pour protéger le gouvernement en place et non la population!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Chers compatriotes; nous ne sommes pas les otages de la MP et l’opposition, maintenant le calendrier est là qu'est ce que vous voulait encore? Cessons de nous misé dans sale jeu. calmez-vous et préparez-vous aux échéances électorales.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Copie - Coller avec la fin du règne de MOBUTU. il avait changer toutes sortes de Gouvernements de Transition, d'Union nationale, de large Union nationale , de Large consensus, du peuple..........jusqu'à sa fuite au Togo puis au Maroc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ceux qui rejettent le calendrier pour la troisième fois ont peur des élections; ils cherchent de subterfuges pour parvenir à la gestion de la chose publique. Nous appelons tous à ne plus parler de transition ou des négociations politiciennes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
On vous disait que le pouvoir n'avait peur que du vieux Tshitshi , vous ne croyiez pas; il n'est plus,voyez vous comment le régime en place vous pisse dessus. Il est grand temps que vous cessiez de pleurnicher ; bravez la peur,foncez, le très haut est de notre côté...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
A la date indiquée par la CENI, d’autres congolais auront largement atteint la majorité ; il faudra aussi les enregistrer. En plus, en ce délai, il y en aura pour déclarer que le nombre des décédés, des personnes ayant perdu leurs droits de vote, etc. , sont si importants qu’il faudra encore réviser le fichier électoral. Et il y aura d’autres prétextes pour remettre toujours à plus tard. Non, la blague a trop duré. Corneil Nanga joue avec le feu brousse asséchée par les frustrations des congolais. Il n’est pas conscient de ce qu’il cause, ou il y a plus fort que sa conscience qui l’écrase.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
le deuxième mandat à duré 7 ans, que'est ce qui manqué à ces moribond d'organiser les élections? et même si on vous ajoute 5 ans full boko koka na bino te pcq mbongo nionso bosilisi na corruption pour gagner olenga nkoy et les autres. alors to bebana kaka. Bafwa bafwa basala bala, je dit.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Moi je n'ai plus la tête pour résonner... j'attends les armes de puis longtemps même. Car avec cette allure mes enfants et mes petits enfants me jugerons très mal.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
pour moi j'estime qu’un pas décisif a été franchi et demande à la population de ne pas se laisser distraire par des vendeurs d’illusions Comme ceux qui pleurnichent comme des petits enfants.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Chers compatriotes; vous étiez préoccuper d'avoir le calendrier électorale maintenant le calendrier est là qu'est ce que vous voulait encore? Cessons de suivre l'opposition qui ne vais que des poste en poste calmez-vous et préparons-nous aux échéances électorales. merci et ne pleurnicher pas comme des petits enfants

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Naanga, est un produit de MARINI BODO et compagnie et ne respire qu'à leur rythme. Mais bientot la raison sera au coté de la Population.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Olenga Lion, B.Tsib et la MP,bientot ca sera comme au burkina fasso.Soyez en sure. Peuple congolais evitons d'enrichir d'avantage ces predateurs de peuple. BOYA KOFUTA BA FACTURE NIONSO. BAKOSALA YO ELOKO TE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
bandes d'imbeciles ils ne partirons qu'avec les armes,il faut qu'on s'y prepare tous!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
je pense que KABILA est plus malin de tous les politiciens congolais; élection en 2019; FELIX, KAMERHE, KATUMBI,et la suite, réalisez maintenant combien on vous roule dans la farine comme des bébés et à votre tour vous vous preparez à venir raconter des sotises aux congolais via vos twiter, qui vivra verra

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
C'est une distraction aux congolais

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Bande des enfants et des immoraux. Et le RASSOP et la MP, vous êtes des irresponsables notoires.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant L'Afghanistan ordonne la suspension de messageries en ligne
left
Article précédent Twitter généralise les tweets en 280 caractères

Les plus commentés

Politique UDPS Andre Mbata : « Le Pape François arrive en RDC pour bénir le chef de l’État pour son second mandat »

28.01.2023, 20 commentaires

Politique Arrivée du Pape en RDC : Fridolin Ambongo recadre André Mbata

29.01.2023, 15 commentaires

Politique Célestin Tunda Ya Kasende emboîte le pas de Boshab

28.01.2023, 11 commentaires

Provinces Occupation de Kitshanga : « Toutes les mesures sont prises pour barrer la route aux aventures du Rwanda et du M23 » (Félix Tshisekedi)

28.01.2023, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance