mediacongo.net - Actualités - Gouvernement : des remises et reprises dans le folklore



Retour Politique

Gouvernement : des remises et reprises dans le folklore

Gouvernement : des remises et reprises dans le folklore 2019-09-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/09-15/hoteldugouver.jpeg -

Les exemples concrets de changement tant souhaité par les Congolais restent rarissimes dans la sphère des institutions de la République, encore moins sur la scène politique. A voir le folklore qui a accompagné l’entrée en fonction de la quasi-totalité des ministres du gouvernement, il y a lieu de craindre que le président de la République soit un homme seul dans sa quête de changement. La conscience de plusieurs Congolais a été heurtée par le folklore qui a accompagné les cérémonies de remises et reprises dans différents ministères. On en conclut que les nouveaux ministres ont du mal à porter la casaque de changement. Le discours du chef de l’Etat sur le changement de mentalité n’a pas de répondant au sein du gouvernement ! Un paradoxe.

La circulation au centre-ville de Kinshasa, et plus particulièrement, dans les environs du bâtiment Intelligent qui abrite plusieurs ministères du gouvernement, a été perturbée, voire rendue impossible à partir de 9 h00, le lundi 9 septembre. Et pour cause ? Les vice-Premiers ministres, ministres d’Etat, ministres, ministres délégués, voire les vice-ministres qui devaient procéder aux remises et reprises n’ont pas daigné aller à cette cérémonie qui rentre dans l’ordre normal du fonctionnement de l’Etat. Tous ces membres du gouvernement se sont fait accompagner des militants de leurs partis politiques respectifs.

La conséquence : la circulation sur le boulevard du 30 Juin, dans son tronçon compris entre Batetela et rond-point Mandela, a été presque interrompue à cause des embouteillages. Les ministres du gouvernement Ilunkamba n’ont pas lésiné sur les moyens pour louer des bus « Transco » et « Esprit de vie », pour transporter leurs militants depuis les communes populaires jusqu’aux alentours de l’Hôtel du gouvernement, à Gombe. Devant l’édifice et même derrière cette bâtisse, les observateurs ont vu des bus garés, gênant et réduisant la voie. Ce qui a créé des embouteillages monstres tant sur le boulevard du 30 Juin que sur l’avenue de la Justice.

Cette situation a préjudicié notamment les habitants de communes de Ngaliema, Mont-Ngafula, Kintambo, Bandalungwa et même ceux de Gombe. Ceux-ci ont eu du mal à circuler sur ces deux artères de la commune de la Gombe.

50 ans de Djalelo n’ont pas suffi

La question est de savoir pourquoi des membres du gouvernement doivent nécessairement s’accompagner de leurs militants le jour de la prise de fonction dans leurs cabinets respectifs.

C’est dire que tous ces ministres n’ont même pas suivi le message du président de la République diffusé la veille sur la télévision publique, la RTNC, appelant chaque Congolais à apporter sa pierre à l’édifice du changement que prône son programme quinquennal. C’est très grave que des membres du gouvernement continuent à mobiliser leurs militants, juste pour des instants de gloire personnelle.

« Nous devons changer et incarner le changement partout où nous sommes pour que le pays évolue. N’attendons pas pour changer ce pays. N’attendons pas pour prendre des décisions qui vont améliorer le quotidien de chacun ; aussi petit soit l’impact de l’action que vous pouvez prendre, elle reste importante pour atteindre l’objectif : le changement. Le changement c’est l’affaire de tous ».

Au vu de ce qui s’est passé le lundi 9 septembre, autant dire que les membres du gouvernement n’ont rien compris de ce message de Félix Tshisekedi destiné pourtant à tous les citoyens congolais. La République démocratique du Congo a perdu 50 ans dans le « Djalelo », soit pendant 32 ans sous le Maréchal Mobutu et 18 ans sous Joseph Kabila. Il est temps de changer.

Le vent de changement qui souffle formellement depuis l’alternance démocratique pacifique du 24 janvier dernier devrait être porté principalement par les dirigeants. Cependant, ce qui s’est passé lundi est la preuve que même des membres du gouvernement sont encore distraits. Ils ont toujours du mal à se dépouiller de vieilles habitudes tant décriées. Alors qu’ils doivent pousser les Congolais au travail de mentalité en tant que des leaders, ils obligent des milliers de Congolais à venir danser et chanter pour eux en plein jour de la semaine !

La scène que les membres du gouvernement ont étalée hier lundi autour du bâtiment Intelligent est la preuve que le président de la République devrait commencer par inculquer en premier le changement de mentalité aux membres du gouvernement, appelés à être des modèles pour toute la société. Vivement un atelier de recyclage et de renforcement des capacités des membres du gouvernement dans la perspective du changement prôné par le président de la République.


Le Potentiel / MCP , via mediacongo.net
4384 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Vent de l'histoire | EHQ24L9 - posté le 11.09.2019 à 12:32

Tous ces nouveaux ministres qui font boire, manger et danser les membres de leurs familles et leurs autres soutiens doivent savoir qu'ils portent avant tout la lourde tâche de briller par leurs sens de responsabilité en gérant avec excellence les ministères qui leurs sont confiés. Ils doivent ôter de leurs cerveaux toute idée de corruption et de la concussion, ces fléaux caractéristiques de la médiocrité et de l'incompétence jadis tant décriées.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BRGHNG | 6YAQR9W - posté le 11.09.2019 à 08:32

Quand tu es issus de la corruption On ne peut rien espererPEUPLE CONGOLAIS PERSONNE VIENDRA NOUS MONTRER LE CHEMIN SI NOUS REFUSONS DE VOIR LE CHOSE, TOUT LE MONDE SAIT CE QUI SE PASSE ET NOUS AVONS ACCPETER

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 11.09.2019 à 07:08

Chaque peuple a la CLASSE POLITIQUE qu'il mérite. Un peuple timide comme le CONGOLAIS ne peut pas avoir une classe politique qui respecte son droit qu'il ne même pas capable de révendiquer. Nous sommes moches, alors mourront dans notre tiédeur et laissons-nous piétinés par nos hommes politiques, car nous ne méritons qu'être écrasés!

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BIBI | GR3UJ9N - posté le 10.09.2019 à 23:53

C'est dommage pour ce pays; souvent à peine que le président tourne le dos après avoir dit des choses qu'il soit contredit: Il promet la paix à l'est mais voilà, aussitôt son avion décollé que nos frères sont décapités;Il prônent le changement de mentalité,le lendemain ses propres ministres fanfaronnent(DJALELO) pour une prise de poste.Que faut-il attendre de ces gens-là?Ne rêvons pas? Pas grand', ils font déjà pire ou mieux(selon que vous concevez la chose) que les mobutistes. Et pourtant ils viennent d'arriver. Imaginez la suite...

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BIBI | GR3UJ9N - posté le 10.09.2019 à 23:39

C'est dommage pour ce pays, souvent à peine que le président tourne le dos après avoir dit des choses qu'il soit contredit: Il promet la paix à l'est mais voilà, aussitôt tourné le dos que nos frères ont été décapités. Il prônait le changement de mentalité que ses propres ministres fanfaronnent(DJALELO) pour une prise de poste.Que f

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 10.09.2019 à 21:10

(Suite ) et la banalisation de la misere du peuple dans un slogan ceux " le peuple d'abord ", lorsqu ' il revient au meme peuple reconstruire le tissut economique detruit par la politique?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 10.09.2019 à 21:06

Juste pour ajouter :La distruction de l' economie etait accompagnee de la destruction des syendicats ( Kithima, Boboliko ). La masse ouvriere n 'avait plus des guides pour des revendications du travail. Elle sera versee dans la petite politique du MPR et UDPS. Voilà le retard de la politique sur l'economie. Il n' aura aucune lutte contre les nationalisations ,expoliations ( voir Zimbabwe ) . La masse populaire sera strumentaliser contre la dictature, e democratie. Mobutu et Kabila vont accepter le defi de la democratie en vain. Ainsi le trou entre les besoins economiques et la politique va continuer a s' approfondire. Il suffisait de designer l ' ennemi Mobutu, Kabila et la banalisation...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jolimella | VSITRCU - posté le 10.09.2019 à 20:56

Tu veux trouver sur une fille pour une nuit? Venez sur >>> Bredhot.Com

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 10.09.2019 à 20:06

Ne soyez pas trop optimiste sur ce point chers journaliste.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 10.09.2019 à 19:53

les pauvres militants espèrent une bouteille de primus et des sandwichs après la prise a main du ministère par leur boss, qui a surement louer un bar pour fêté l’événement avec ses militants et sa famille c'est ça la RDC, la bière vas coulées a flots et les boes productions des boulangeries réservés pour ces gens sur le compte du ministère

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre | SPV26T9 - posté le 10.09.2019 à 19:03

Mais vous les militants, ou est ce que vous trouvez tout ce temp a gaspiller comme ca? Vous ne travaillez pas pour contribuer aussi a reliever le pays et repondre a l' appel de Tshisekedi?

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
chunks | Z28NX2R - posté le 10.09.2019 à 18:58

OH! En quoi est-ce que etre accompagné des militants fait du mal? il faut quand meme chercher des bons themes à traiter et non les inutils.

Non 13
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 10.09.2019 à 18:58

(suite). Donc la classe politique corrompie d'alors n'avaient pas réagit contre les disastreuses mesures économiques étant le bénéficiare in primis. jusrìqu'à présent nous avons les sequelles avec divers procés des spogliations. Nous avons continuer la fausse pour la démocratie avec Kabila. Donc un grand retard de la classe politique sur l'économie, qui a entre temps changée de nature. Ainsi les passages dans les ministères se font entre les sortants et les entrants pas les sortants avec IGF, comme dans tous les pays du monde. D'où nous devons sortir de la propagande Tshisekediste sur ses messages, sont père meme été bénéficiaire de la grande corruption politique. Bien...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 10.09.2019 à 18:51

Le problème ce que nous devons sortir du Tshisekedisme le plus rapidement possible. Le vrai probleme c'est le retard de la politique sur les problèmes économiques du pays posés par la Zairisation, nationalisation, spoliations ,piages eecc bref mise à terre de l'énomie du pays.(mobutu). Dans ces deux phénomènes Nationalisation, Zairinisation, créazione du Zaire monnaie, c'étaient les plus grandes opérations de Corruptions de la politique et des dirigéants du pays. La réaction de la politique, fut une générique rétrocessione, et une fausse lutte pour la démocratie. Donc la classe politique corrompie d'alors n'avaient pas réagit contre les disastreuses mesures économiques...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 10.09.2019 à 17:59

rendez vous dans deux ans pour évaluer le premier résultat,vous allés comprendre rapidement que tout ces gens nommés ont vue le père Noel descendre dans leurs familles,les cabinets vont être remplis des militants politique de leurs partis ainsi que les membres de leurs familles et amis,malheur aux congolais qui n'ont personne mieux placés pour trouver un travail,tout le reste n'est que slogans creux genre le peuple d'abord

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 10.09.2019 à 16:52

Nous devons les comprendre. De nature, l'homme résiste toujours au changement. Mais avec le temps, aidé par des contrôles et sanctions rigoureux, nous finirons par obtenir le résultat escompté. Dans le cas où l'impunité continuait, alors nous serons loin de ce que nous espérons vivre.

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Kasaï: le bâtiment du gouvernement provincial scellé par son propriétaire pour 64.000$...

Provinces ..,

Kongo Central : L’affaire Matubuana met à nu le dysfonctionnement du gouvernement Ilunkamba

Politique ..,

Kongo Central: Le gouverneur Atou Matubuana tombe !

Provinces ..,

Kongo Central : Atou Matubuana limoge son ministre de l'Intérieur et abroge tous les arrêtés...

Provinces ..,