mediacongo.net - Actualités - RDC : le pays des enquêtes sans suite



Retour Société

RDC : le pays des enquêtes sans suite

RDC : le pays des enquêtes sans suite 2019-11-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/28-31/entrepot-ceni-en-feu-a-kinshasa.jpg -

Quid des enquêtes sur l’incendie du dépôt de la Céni, la disparition de 15 000 000 Usd, les meurtres à Yumbi, la corruption des sénateurs et tant d’autres ?

En RDC, la réforme de la justice n’est qu’un simple refrain dont ses résultats n’ont jamais produit d’effets. Dans la plupart de temps, le gouvernement cherche à traduire les présumés coupables cités dans certains « dossiers louches » devant le tribunal, mais il n’arrive toujours pas.

Pour cela, plusieurs dossieurs demeurent pendants : le crash de l’Antonov 72 affrété par la présidence de la République, l’incendie du dépôt de la Céni, la disparition de 15 000 000 Usd, les meurtres à Yumbi, la corruption des sénateurs et tant d’autres. D’où, quid de ces enquêtes ?, s’interroge l’opinion.

Face à un amas de dossiers qui ne fait que s’accumuler chaque jour, l’opinion remet en cause les efforts qu’engage le gouvernement dans la réforme de la justice, en appliquant la rigueur à tout le monde. Au fait, le scepticisme commence à gagner du terrain sur un doux atterrissage de l’État de droit.

Chaque fois, le gouvernement se prononce sur un dossier « flou » visant à sanctionner les coupables, la réalité n’est que sur le papier. Toutefois, son impact sur le terrain est bel et bien étouffé comme il en est de coutume en République Démocratique du Congo.

Face à ces dossiers qui demeurent encore « louches », l’opinion tant nationale qu’internationale souhaite voir l’actuel président à l’œuvre à travers son slogan sur l’État de droit. Ainsi donc, l’opinion ne jure que sur les résultats de ces enquêtes. « Le crash de l’Antonov 72 affrété par la présidence de la République, l’incendie du dépôt de la Céni, la disparition de 15 000 000 Usd, les meurtres à Yumbi, la corruption des sénateurs et tant d’autres ».

Quant à l’actualité, la série continue à Kinshasa avec des agents en armes à la gâchette facile. Hier mercredi 30 octobre, un policier a tué par balle l’administrateur général Vijana, situé l’avenue Bukama, dans la commune de Lingwala. Auparavant, un agent de l’ordre avait ouvert le feu à Ngaba sur un conducteur de moto, communément « wewa ». La police, censée garantir la sécurité des personnes et de leurs biens, tue dans l’indifférence la plus totale du gouvernement, raconte le journal. En lieu et place d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, les agents de l’ordre ont imaginé une autre manière de rétablir l’ordre : tuer sans sommation.

Étant informée de ces dramatiques événements, cette fois-ci, la justice congolaise va-t-elle agir sévèrement, s’interroge-t-on. Car, tout cela s’est passé en flagrant délit. Il revient au gouvernement à travers sa justice de montrer qu’il est sur la bonne voie, en traduisant les coupables en justice, du fait que cette question fâche.

Tout comme, des présumés responsables de différentes tragédies doivent répondre de leurs actes. Au nom de l’État de droit que prône le président de la République Félix Tshisekedi.

Donc, si les antivaleurs ne font s’accumuler, cela ne servira à rien d’évoquer l’instauration d’un État de droit, car ce dernier opte pour les bons principes. Au cas contraire, c’est l’utopie !

Hervé Ntumba
Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
2255 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

BOT95PARIS | NIN7L19 - posté le 02.11.2019 à 17:38

Pays des tricheurs, des voleurs d'élections, des politichiens corrompus , des violeurs, Pays de l'injustice totale ....... bref Pays de merde comme Sodome et Gomore..Pays de faux présidént .. TRICHEKEDI..

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
myrene62@yahoo.fr | 4SO127A - posté le 02.11.2019 à 11:04

Une justice sans puissance est impuissante mais une puissance sans justice est une tyrannie. En RDC, la raison du plus fort supplante la vérité des faits, aucun juge ne résiste devant les injonctions de ses supérieurs et devant l'argent, car la justice n'est pas indépendante mais plutôt inféodée par les autorités. Même la Cour Constitutionnelle n'est pas épargnée par les entourloupes les plus grossières. Nous devons chasser tous les médiocres pour établir, un véritable état de droit, ainsi notre pays sera élevé et la mentalité de gens prendra un envol respectable et enviable. De Mobutu en passant par Kabila père et fils, jusqu'à Fatshi, notre justice reste toujours...

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.11.2019 à 10:59

Il semble que les choses sont tellement pire avec la police que son chef de la ville de Kinshasa a emmené un pasteur officier une prière créant un spectacle incrédule de voir la troupe policière en uniforme implorer le très haut pour que celui-ci les empêche de tirer sur la population à chaque fois que la tentation les envahit. God save ou souls! On aurait cru que, Félix ayant remis le pays sous garde de Dieu, celui-ci ferait sien la bonne mise en place de l'état de droit qui comprend rendre la justice là où il est due y compris en diligentant et concluant professionnellement des enquêtes de toute forme et à tout niveau, passées et présentes.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jal | BG3B9XM - posté le 02.11.2019 à 10:59

un pays des aventuriers en commençant par le n°1

Non 3
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.11.2019 à 10:50

Il semble que les choses sont tellement pire avec la police que son chef de la ville de Kinshasa a emmené un pasteur officier une prière créant un spectacle incrédule de voir la troupe policière en uniforme imploré le très haut pour que celui-ci les empêche de tirer sur la population à chaque fois que la tentation les envahit. God save ou souls!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kivu: « Toutes les positions du CNRD détruites et environ 2000 combattants et dépendants...

Provinces ..,

Nord-Kivu : la MONUSCO forme des éléments des FARDC sur des combats dans la jungle

Provinces ..,

Beni: 6 civils tués par les présumés ADF au quartier Rwangoma

Provinces ..,

Est de la RDC: Felix Tshisekedi salue l’action de l’armée

Provinces ..,