mediacongo.net - Actualités - Elections : les procès-verbaux vierges se font toujours attendre 


Retour Société

Elections : les procès-verbaux vierges se font toujours attendre

Elections : les procès-verbaux vierges se font toujours attendre 2018-12-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/12-decembre/10-16/ceni_siege_18_00001.JPG -

En République démocratique du Congo, à dix jours de la présidentielle, les procès-verbaux et fiches de résultats vierges, indispensables au bon déroulement du vote, sont toujours en cours d’impression en Afrique du Sud, reconnaît la Commission électorale. Alors que ces dernières semaines, tous les yeux étaient rivés sur les difficultés de déploiement de la machine à voter dans les 75 000 bureaux de vote du pays, cette annonce inquiète la société civile et les observateurs. Et cela s’ajoute, ce jeudi, à l’incendie qui a frappé un entrepôt de la Céni à Kinshasa.

C'est une difficulté de plus à laquelle peu s'attendaient et c'est le président de la Céni lui-même qui l'a révélé à la presse vendredi dernier. Parlant d'un « point critique » Corneille Nangaa promettait cependant que dès le lendemain les premiers lots de procès-verbaux et fiches de résultats vierges décolleraient en avion depuis l'Afrique du Sud.

Problème, cinq jours plus tard, c'est le statu quo. « Ils commenceront à arriver demain ou après-demain », promettait de nouveau mercredi soir Jean-Pierre Kalamba, le rapporteur de la Céni. Or, « sans procès-verbaux, pas de résultats officiels », s'inquiète un expert électoral qui se demande comment la Commission pourra acheminer ces documents indispensables dans les 75 000 bureaux de vote du pays, au vu des difficultés déjà rencontrées depuis des semaines pour déployer la machine à voter.

La Céni reste confiante

La Céni répond que pour gagner du temps, les avions transportant ces documents atterriront directement dans six grandes villes du pays. Ils seront ensuite confiés aux « présidents des centres de vote » « en cours de formation » afin qu'ils les acheminent dans les bureaux de vote.

Problème là encore, en théorie ces formations devraient déjà être achevées. La Céni, qui se dit « confiante », justifie ce retard par le fait qu'il s'agit de « matériel électoral sensible » à « déployer au dernier moment ». Ce qui n'empêche pas Sylvain Lumu, directeur de l'Institut Alternatives et Initiatives citoyennes pour la Gouvernance, de redouter de possibles « violences » si tout n'arrivait pas à temps.

Sur son compte Twitter, mercredi, la Commission électorale annonçait, pourtant, qu’« après vérification technique, tous les matériels électoraux » étaient arrivés « en bon état de fonctionnement » dans les tous les territoires et villes du pays.


RFI / MCP, via mediacongo.net
1705 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

CONGO MA PATRIE | CL8X569 - posté le 13.12.2018 à 15:19

Nous attandons que l'on condamne Fayulu, et qu'il soit ecarte de la course.

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 13.12.2018 à 14:53

On ne peut pas imprimer des PV à l'Hotel de monnaie ? Quelle honte!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | FUQKGCP - posté le 13.12.2018 à 14:41

Meme imprimer les documents, on doit recourir en Afrique du sud, c'est vraiment honteux pour un grand pays comme la RDC INCAPABLD d'acheter les imprimantes de qualité 58 ans après l'indépendance...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 13.12.2018 à 14:02

Ehhhh, Ahhhhhhhhhhh, n'oubliez surtout pas que nous sommes un pays souverain, ces documents peuvent arriver même après le 23 décembre, nous sommes prêts pour les élections le 23 décembre, kiekiekiekiekiekiekiekiekieeeeeee!

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kimamba/Kalenge | 56FXTSS - posté le 13.12.2018 à 13:54

ARTICLE 64. Nous allons désavouer tous les dirigeants et prendre en mains nos institutions. Restons éveillés chers COMPATRIOTES SVP. l'heure vient où nous allons montrer à la face du monde que la peur appartient au passé.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 13.12.2018 à 13:51

Ehhhh, Ahhhhhhhhhhh, n'oubliez surtout pas que nous sommes un pays souverain, ces documents peuvent arriver même après le 23 décembre, nous sommes prêts pour les élections le 23 décembre, kiekiekiekiekiekiekiekiekieeeeeee!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ILMA | 2XLMQTX - posté le 13.12.2018 à 13:36

Mentez, mentez, il en restera quelque chose dit l'adage. Tout est prêt, rassurent NAANGA et Kalamba alors que la documentation électorale n'est pas encore arrivée. Hier, le présidents de bureau de vote qui ont été formés sont rentrés dans leurs fiefs respectifs sans cette documentation, après 5 jours de formation avec un per diem de 5 dollars par jour. La CENI ne sera pas capable de faire parvenir cette documentation dans 10 jours, voilà pourquoi ils ont brulé l'entrepôt de Kin puisque tout n'est pas prêt.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hecantochires | HI783NZ - posté le 13.12.2018 à 12:48

Hecantochires | HI783NZ - posté le 13.12.2018 à 12:47 Tic tac tic tac le temps ne s'arretera jamais,mentez mentez encore et il restera encore.J'avai dit KABILA est même jaloux de laisser le pouvoir à SHADARY .Un imposteur ne part jamais de lui même.Laissez toutes ces belles femmes,le pouvoir,les bolides...il doit partir par la force"article 64".

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Élections locales: des obstacles demeurent

Société ..,

Elections: la Symocel plaide pour la modification du mode des élections des gouverneurs et...

Société ..,

Beni: 150 policiers en formation pour la sécurisation des élections du 31 mars

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Contentieux électoraux : Acaj dénonce « d’énormes pressions » sur les juges

Société .., Kinshasa